La retraite à 62 ans menacée ?

France 3

Pour la retraite, le gouvernement pourrait inventer un nouveau concept : l'âge pivot. Il servirait de repère pour le calcul des pensions.

Emmanuel Macron ne touchera pas à l'âge de départ en retraite qui reste fixé à 62 ans. Mais la réforme en préparation pourrait introduire une nouvelle notion, celle d'un âge pivot qui serait de 63 ans. Philippe Pihet, de Force ouvrière, se sent trahi : "C'est de l'hypocrisie majeure". Le Medef demande 64 et même 65 ans. Tous ceux qui prendraient leur retraite entre 62 ans et l'âge pivot subiraient une décote, une sorte de malus.

La CFDT menace

Le représentant du gouvernement dément que cette mesure soit sur la table. Les syndicats ont vivement réagi. La CFDT ne veut pas en entendre parler. "Si on touche aux 62 ans, la CFDT est mobilisée", a prévenu lundi 8 octobre le secrétaire général Laurent Berger. Mardi, la CGT et FO appellent à faire grève et à manifester. Les retraites font partie des revendications. La concertation avec les partenaires sociaux a lieu mercredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne