Hausse de la CSG : le gouvernement fait un geste pour les retraités

Le Premier ministre a annoncé jeudi 20 septembre que 300 000 retraités ne seraient plus concernés par la hausse de la CSG au 1er janvier 2019.

A chaque déplacement, Emmanuel Macron est confronté à des retraités en colère. Depuis le 1er janvier, ces derniers subissent de plein fouet la hausse de la CSG. Le gouvernement a donc décidé de faire un geste : pas de hausse de CSG pour les retraités les plus modestes en 2019. Jeudi 20 septembre, Édouard Philippe a annoncé que ce geste fiscal concernera 300 000 retraités. Initialement, ils ne devaient être que 100 000 à être dispensés de la hausse de la CSG, mais le gouvernement a revu sa copie. Cette mesure coûtera 350 millions d'euros à l'État.

60% des retraités concernés par la hausse de la CSG

Un retraité qui touche 12 000 € par an serait exonéré. Sa compagne, qui touche 11 000 €, aussi. Mais en tant que couple, avec 23 000 € par an, ils voient leur CSG augmenter. Le gouvernement souhaite mettre fin à cette aberration. Pour l'opposition, cette mesure est une goutte d'eau. Au total, près de 60% des retraités seront concernés par la hausse de la CSG.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne