Économie : les retraités sont-ils les grands perdants ?

FRANCE 3

Les retraites ne seront plus indexées sur l'inflation à partir de 2019. Cette annonce du gouvernement a suscité la colère des retraités qui s'estiment méprisés par l'exécutif.

Le gouvernement tente d'apaiser les tensions autour des retraites. Lundi 27 août, il a annoncé que la hausse des pensions de retraite du régime général serait beaucoup plus faible que prévu. Jusqu'à présent, elle était basée sur l'inflation, mais pour boucler le budget, le gouvernement annonce une augmentation de 0,3% en 2019 et en 2020 alors que l'inflation elle, devrait grimper de 1,8%.

Nouveau coup dur pour les retraités

Pour certains retraités comme Michel Dagomet, 72 ans, la nouvelle passe mal. Avec une retraite de 1 800 € bruts par mois, il perdra 23,40 € de pouvoir d'achat. Cette baisse du pouvoir d'achat s'ajoute à d'autres mesures dont ont déjà souffert les retraités, comme la hausse de la CSG. Pour les plus défavorisés, le minimum vieillesse, lui, reste indexé sur l'inflation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne