DIRECT. Réforme des retraites : l'exécutif réfléchit à une modification de "l'âge d'ouverture des droits" pour atteindre l'équilibre financier

Le Premier ministre Edouard Philippe avec à sa droite la ministre de la Santé Agnès Buzyn assiste à une réunion avec les partenaires sociaux le 10 janvier 2020 à l\'hôtel Matignon à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe avec à sa droite la ministre de la Santé Agnès Buzyn assiste à une réunion avec les partenaires sociaux le 10 janvier 2020 à l'hôtel Matignon à Paris. (CHARLES PLATIAU / POOL)

L'exécutif, qui a rallié la CFDT et l'Unsa en suspendant la mesure de "l'âge pivot", table sur un essoufflement du mouvement social, malgré la mobilisation de la CGT et de FO, soutenus par l'opposition de gauche. 

Alors que la mobilisation se poursuit, mardi 14 janvier, En clair, il s'agit du report de l'âge de départ à la retraite pour certaines catégories de salariés et non l'âge légal. 

La nouvelle version du projet de loi propose aussi des alternatives : le maintien de l'âge pivot, l'allongement de la durée d'assurance, et la "mobilisation du Fonds de réserve des retraites". Le tout est mentionné dans l'article 56 bis modifié, envoyé au Conseil d'Etat dans une saisine rectificative et dont franceinfo a obtenu une copie. Une nouveauté qui intervient alors que l'intersyndicale appelle à poursuivre la mobilisation pour obtenir le retrait de la réforme. 

Plusieurs grands ports maritimes bloqués à l'appel de la CGT. Mardi, le syndicat a lancé une nouvelle opération "ports morts" jusqu'à jeudi pour protester contre la réforme des retraites, provoquant des protestations de professionnels du transport routier et d'armateurs.

Jean-Luc Mélenchon propose à la gauche une motion de censure contre le gouvernement. Le chef de file des députés insoumis Jean-Luc Mélenchon a annoncé mardi 14 janvier devant la presse qu'il proposait à la gauche le dépôt d'une motion de censure contre le gouvernement pour son projet de réforme des retraites"Les insoumis ont l'intention de proposer à leurs camarades du parti communiste et du groupe des socialistes de déposer ensemble une motion de censure" et ainsi engager "la responsabilité du Premier ministre", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

Le taux de grévistes à la SNCF en hausse. Le taux s'élève à 6%, a fait savoir la direction. Au total, 24,8% des conducteurs, 14,9% des contrôleurs et 10,6% des aiguilleurs sont en grève. Tous ces taux sont en nette hausse par rapport à lundi, où le taux global était tombé à 4,3%, son plus bas niveau depuis le début du mouvement. Son plus haut niveau – 55,6% – avait été atteint le premier jour de cette grève illimitée, le 5 décembre.

Vous êtes à nouveau en ligne