DIRECT. Grève du 15 janvier : le taux de grévistes à la SNCF repasse sous la barre des 5%, un cinquième des conducteurs en grève

Grève dans les transports à la gare du Nord à Paris, le 10 janvier 2020.
Grève dans les transports à la gare du Nord à Paris, le 10 janvier 2020. (GILLES ROLLE/REA)

Plusieurs grands ports maritimes français ont été bloqués à l'appel de la CGT, qui a lancé une nouvelle opération "ports morts" jusqu'à jeudi.

Le taux de grévistes à la SNCF est repassé mercredi 15 janvier sous la barre des 5%, à 4,7%, soit proche du plus bas atteint lundi (4,3%), avec environ un conducteur sur cinq (22,4%) concerné, au 42e jour de grève contre la réforme des retraites, selon les chiffres publiés par la direction.

Parmi les autres personnels indispensables à la circulation des trains, 13,4% des contrôleurs et 10,4% des aiguilleurs étaient en grève, d'après ce décompte. Le plus haut niveau de participation à la grève –55,6%– mesuré par la direction avait été atteint lors de la première journée du mouvement, le 5 décembre.

Une opération "ports morts" jusqu'à vendredi. Le mouvement est massivement suivi sur les sept grands ports maritimes (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes-Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux et Marseille), selon Tony Hautbois, secrétaire général de la fédération CGT des Ports et Docks. 

 La compagnie Corsica Linea annule toutes ses traversées entre la Corse et Marseille jusqu'à vendredi, en raison de la grève et d'une action de marins d'une compagnie concurrente, rapporte France Bleu Provence.

 Dans les transports. Sur le front des transports, la SNCF prévoit mercredi 80% des TGV et TER, ainsi que 75% des Transilien en circulation, alors que la RATP annonce "de nouvelles améliorations sur les réseaux métro et RER". Le taux de grévistes à la SNCF est remonté mardi à 6%, avec un quart (24,8%) des conducteurs de trains en grève. A la RATP, certaines assemblées générales ont reconduit la grève jusqu'à vendredi. 

Vous êtes à nouveau en ligne