VRAI OU FAKE Désintox. Non, les migrants n'ont pas une meilleure situation financière que les retraités

L’intox est au moins aussi vieille que l’arrivée de Marine Le Pen en politique. Pourtant, avant chaque élection, la présidente du Rassemblement National n’hésite pas à réutiliser l’argument : les migrants seraient mieux lotis que les Français…

En meeting à Caudry, dans le Nord, pour les Européennes, au coté de la tête de liste du parti, voici ce qu’a déclaré Marine Le Pen :

« Est-il normal qu’un migrant fraîchement débarqué puisse toucher davantage qu’un retraité modeste qui a travaillé et cotisé toute sa vie ? »

A chaque fois, l’argument fait mouche : les demandeurs d’asile, qu’elle appelle « migrants », seraient mieux traités que les Français.

Pourtant c’est complètement faux : un demandeur d’asile bénéficie d’une aide pour subsister pendant l’examen de sa demande. Ce sont les textes internationaux qui l’exigent. Son montant varie selon la taille de la famille et ses conditions de logement. Pour une personne seule, cette aide s’élève à 6,80 € par jour. Soit moins de 210 euros par mois. Si la personne ne se voit pas proposer de logement, cette aide monte à 426 euros.

On est dans les deux cas très loin de ce que touchera un retraité, même en cas de pension très modeste. Puisque le dispositif de l'ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) lui assurera de toutes façons un minimum de 868 euros par mois. C’est très peu, mais toujours plus que ce que touche « un migrant fraîchement débarqué ».

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Twitter : https://twitter.com/libedesintox
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne