Complémentaires retraites : des pensions à la baisse ?

france 3

Selon Le Figaro, les pensions de retraite devraient baisser de 4,5 à 18%, en fonction de l'âge et du statut des retraités.

Qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, grâce à une fuite du Conseil d'orientation des retraites (COR), chaque salarié français peut avoir un aperçu de la décote qui lui sera infligée. Pour les cadres nés en 1959 qui voudraient partir en retraite dès leurs annuités réunies, leur complémentaire baisserait de 14,5%. Un cadre né en 1990 perdrait quant à lui 17%. Pour un non-cadre, la complémentaire serait même amputée de 18%.

6 milliards d'économies à l'horizon 2020

"18% est un chiffre faux. C'est une extrapolation abusive. En réalité l'effort demandé est de 4,5%", tempère Jean-Louis Malys, représentant de la CFDT qui a signé cet accord. Le syndicaliste assure en effet que les chiffres avancés ne tiennent pas compte des évolutions économiques ou démographiques de notre pays. La CGT, elle, n'a pas signé l'accord et ne le regrette pas. "Nous savions qu'il y aurait une perte du pouvoir d'achat pour tous les retraités, ce qui est très mauvais pour l'économie", assure Éric Aubain, de la CGT retraite. Avec cette réforme, le régime des retraites ferait plus de 6 milliards d'euros d'économie d'ici à 2020.
Vous êtes à nouveau en ligne