Retraites : les mères de famille, grandes perdantes de la réforme ?

FRANCE 3

Dans le futur régime universel, certains avantages pourraient disparaître, notamment pour les mères de trois enfants et plus. 

Plus d'enfants signifie moins de cotisations. Cette équation, les mères de famille la connaissent bien. Actuellement, dans le secteur privé, les femmes voient leur durée de cotisation abaissée de deux ans pour chacun de leur enfant, et elles y tiennent. "Je pense que c'est mieux de partir avec du temps en plus", explique une mère de famille. "Je préfère partir plus tôt et profiter plutôt que de gagner plus d'argent", confirme une autre mère. 

"Ce que l'on donne en plus, on le reprend par ailleurs"

Gagner plus d'argent, c'est ce que propose le futur système de retraites à points. En 2025, fini la baisse de durée de cotisations. À la place, il y a aura une majoration des pensions : 5% par enfant. Pour Jean-Paul Delevoye, c'est un renforcement des droits familiaux. Mais tous les spécialistes ne sont pas d'accord. "Si on supprime la majoration des huit trimestres par enfant, on va supprimer les droits. Donc, ce qu'on donne en plus, on le reprend par ailleurs", analyse Bruno Chrétien, président du bureau de l'Institut de la Protection sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne