Dans "Femmes du Rwanda", Sonia Rolland met en lumière la place centrale des femmes dans leur pays

Dans son nouveau documentaire, "Femmes du Rwanda", l’ancienne Miss France Sonia Rolland raconte comment les femmes rwandaises ont contribué à la reconstruction de leur pays. 

"La femme rwandaise telle qu’elle s’inscrit aujourd’hui dans l’évolution économique du Rwanda arrive à allier parfaitement tradition et modernité. Elle est la garante de la transmission culturelle rwandaise et je la trouve très courageuse." Dans son documentaire intitulé "Femmes du Rwanda", Sonia Rolland raconte le destin des femmes rwandaises et comment elles ont œuvré à reconstruire le pays après le génocide. 

Le parlement le plus féminin du monde

Aujourd’hui, elles occupent une place centrale dans le paysage politique. Le parlement rwandais est le plus féminin du monde. "Le parlement est dirigé par une femme. Elle dirige 64% de femmes, ce n’est pas rien », affirme l'ancienne Miss France. Pour autant, les hommes n’y sont pas exclus : "L’homme y partage le pouvoir avec beaucoup de naturel, il ne sent pas exclu, au contraire, il prend la parole pour les femmes et c’est assez inédit en Afrique."

Cette arrivée au pouvoir s’est faite de manière "très naturelle" explique l’ancienne Miss France, "parce que déjà on avait besoin d’elles pour reconstruire la pays mais aussi parce qu’il y a eu une volonté politique, très ferme". Depuis 2003, la constitution rwandaise exige qu’au moins 30% des postes dans les instances de l’État soient tenus par des femmes.

Inspirer la jeunesse

"Il y a une Afrique sui souffre évidemment mais il y a aussi une Afrique qui se développe et qu’on ne voit pas." Le Rwanda fait partie des pays qui "fonctionnent" estime Sonia Rolland. C’est pour cela qu’elle a voulu le mettre en avant. À travers son documentaire, elle souhaite aussi inspirer la jeunesse : "Il y a des talents en Afrique qui partent parce qu’ils ne se sentent pas considérés, parce qu’ils n’ont pas d’opportunités et le Rwanda est la preuve qu’on peut créer des opportunités quand on mise sur l’humain."

Vous êtes à nouveau en ligne