Augmentations salariales : l'inégalité hommes-femmes

FRANCEINFO

Comme lorsqu'il s'agit de salaires, les femmes sont moins bien loties que les hommes concernant les augmentations de salaire.

À niveau égal, les femmes obtiennent moins d'augmentations salariales que les hommes. Et comme explication de ce phénomène, on entend souvent que les femmes n'ont pas confiance en elles ou qu'elles n'osent pas demander. Sauf qu'en fait, le cliché de la femme qui est moins bien payée parce qu'elle ne sait pas négocier, ça ne tient pas vraiment.

En 2016, une étude française a conclu que 41% des femmes avaient demandé une augmentation l'année précédente, contre 39% des hommes. Elles étaient donc même plus nombreuses.

Les femmes ont 25% de chances en moins d'obtenir une augmentation

"Je ne crois pas à cette idée que les femmes s'autocensurent, que les femmes ne reconnaissent pas leur juste compétence. Souvent, surtout si elles sont qualifiées, elles connaissent très très bien les codes et comment on obtient des avantages", estime Rachel Silvera, économiste et auteure de Un quart en moins.

D'ailleurs, une étude britannique a montré que les femmes interrogées demandaient des augmentations aussi souvent que les hommes, mais qu'elles avaient 25% de chances en moins d'en obtenir une.

Vous êtes à nouveau en ligne