VIDEO. Marine Le Pen : "L'état d'urgence est bidon"


Marine Le Pen : "L'état d'urgence est bidon" par Europe1fr
EUROPE 1

La présidente du Front national a demandé vendredi, sur Europe 1, la dissolution des "milices d'extrême gauche qui sèment le chaos".

"L'état d'urgence est bidon, c'est de la communication, c'est un mot, il n'y a pas de réalité aujourd'hui pour les Français", a déclaré la présidente du Front national Marine Le Pen, vendredi 20 mai sur Europe 1."Nous sommes en état d'urgence. Or, en état d'urgence, il y a, dans notre pays, des violences tous les jours. Trois cents policiers blessés sans que le gouvernement soit capable de lever le petit doigt. Nous sommes la risée du monde", a-t-elle poursuivi.

La présidente du FN a par ailleurs demandé la dissolution des "milices d'extrême gauche qui sèment le chaos, la violence et le désordre dans les centres villes de Rennes et de Nantes".

"Bernard Cazeneuve doit démissionner"

Jeudi, Marine Le Pen a réclamé la démission du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qu'elle accuse d'être "incapable de protéger les Français et les forces de l'ordre."

La veille, des manifestants s'en sont violemment pris à deux fonctionnaires de police à Paris, avant d'incendier leur voiture, en marge d'une manifestation contre "la haine anti-flics". Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'homicide volontaire et le préfet de police, Michel Cadot, a dénoncé une attaque"particulièrement choquante", "qui marque une escalade dans la violence gratuite et brutale" contre les forces de l'ordre.