VIDEO. Manuel Valls hué par des opposants à la loi Travail à Montpellier

POOL

Le Premier ministre a poursuivi son discours, couvert de bout en bout par des sifflets fournis.

Les sifflets ont recouvert la totalité de son discours. Venu inaugurer une ligne de tramway à Montpellier, Manuel Valls a été copieusement hué, vendredi 1er juillet, par plusieurs dizaines d'opposants au projet de loi Travail. Alors que la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, venait d'achever son intervention sans encombre dans le parc du Peyrou, des huées se sont fait entendre dès le début de la prise de parole du Premier ministre.

"Nous manifesterons partout où il ira"

Les opposants au projet de loi, dont certains portaient des pancartes CGT, Nuit debout ou encore NPA, étaient massés devant la scène sur laquelle se trouvaient Manuel Valls, Carole Delga et le maire et président de la métropole de Montpellier, Philippe Saurel (DVG). "La démocratie c'est le respect et l'écoute de chacun", a lancé le Premier ministre en poursuivant son discours, couvert de bout en bout par des sifflets fournis.

Les manifestants, qui étaient parvenus à entrer dans le parc malgré un dispositif de sécurité massif et notamment des filtrages et des fouilles systématiques aux entrées du parc, scandaient "A bas la loi travail !". Certains portaient des "cartons rouges" sur lesquels était inscrit "49-3""L'idée c'est que Manuel Valls comprenne que nous manifesterons partout où il ira et malgré le dispositif policier qui l'entoure tant qu'il ne retirera pas ce projet de loi qui assassine le code du travail", affirme un jeune manifestant à l'AFP.

Vous êtes à nouveau en ligne