Sécurité : 20 personnes interdites de manifestation

France 2

Interdites de manifester, des personnes contestent la décision du gouvernement devant la justice.

Pour éviter les affrontements, le gouvernement a prévu une mesure rare : interdire la manifestation parisienne à une vingtaine de militants, ainsi qu'à un journaliste photographe. Ces 20 personnes sont considérées comme étant à l'origine ou associées à des faits de violences lors des dernières manifestations. Elles ont donc reçu un arrêté très précis qui leur interdit de circuler dans le périmètre de la manifestation, donc d'y participer.

Verdict mardi

Tout est précisé : date, rues, heures. L'article cinq de la loi sur l'état d'urgence permet d'interdire le séjour "dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelques manières que ce soit, l'action des pouvoirs publics". Un photographe indépendant, qui a couvert toutes les manifestations contre la loi Travail au milieu des casseurs, a lui aussi reçu cette interdiction. Incompréhensible selon lui. Son avocat a décidé de contester cette décision devant le tribunal, comme tous ceux qui ont reçu ce document. Mardi, la justice décidera s'ils peuvent ou non participer à la manifestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne