RTE : premier référendum "El Khomri" sur le temps de travail

France 3

Plus de 4000 salariés de RTE, l’entreprise qui gère le réseau électrique français, vont être appelés à voter sur un nouvel accord sur le temps de travail.

Les électriciens de RTE vont devoir trancher, dire oui ou non lors du référendum organisé auprès de 4200 salariés. Objectif, valider ou pas un nouvel accord sur les conditions de travail et de rémunération sur certains chantiers. Cette consultation est possible parce que la CGT, majoritaire a refusé l’accord, et que les autres syndicats ont demandé à la direction de soumettre le texte aux salariés, un dispositif rendu possible par la loi El Khomri.

Une démarche qui divise

Pour la CGT, le panel des votants pose problème : sur les 4200 salariés appelés à se prononcer, seule la moitié serait concernée. La direction est favorable à cette démarche et estime qu’il s’agit d’un outil supplémentaire pour le dialogue social. Le scrutin va se dérouler durant une semaine et l’accord devra récolter au moins 50% de voix positives pour pouvoir s’appliquer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne