Restrictions de carburant : des mesures prises pour éviter la pénurie

France 2

Cinq raffineries sont bloquées ce 20 mai. Dans l'Ouest, les conséquences sont déjà visibles dans les stations-service.

Dans la lignée du mouvement contre la loi Travail, des raffineries sont bloquées par les grévistes et les opposants. Jean-Paul Chapel indique que ce vendredi 20 mai, on compte cinq raffineries bloquées "mais surtout six dépôts de carburant : quatre dans le Nord, un dépôt à Gargenville (Yvelines) et un à Donges (Loire-Atlantique)". Deux dépôts près de Rennes (Ille-et-Vilaine) et Rouen (Seine-Maritime) ont été débloqués.

Stocks interdits

On ne parle "pas encore" de pénuries, mais des mesures de restrictions sont déjà prises. Dans le Calvados, en Seine-Maritime et dans la Sarthe, plusieurs stations-service sont à sec. "Pour éviter que la situation ne s'aggrave, dans une dizaine de départements de l'Ouest, la préfecture a interdit de faire des stocks", poursuit le journaliste de France 2.

Par ailleurs, des mesures de rationnement sont en vigueur dans l'Orne, la Loire-Atlantique et la Vendée : pas plus de 20 litres par véhicule et par jour. Ces mesures pourraient être étendues à d'autres départements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne