Marine Le Pen prend la défense de la ministre du Travail

FRANCEINFO

Interrogée mardi 4 juillet sur FranceInfo au sujet de l'information judiciaire visant la ministre du Travail, Marine Le Pen a pris sa défense. 

La soirée organisée pour Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, à Las Vegas début 2016 pour la grand-messe des nouvelles technologies, par l’agence publique Business France, dirigée à l’époque par Muriel Pénicaud, actuelle ministre du Travail, prend un peu plus d’ampleur à chaque nouvelle révélation dans la presse. Une information judiciaire a été ouverte.

Les avis de Marine Le Pen divergent

Cela n'a pas empêché Marine Le Pen, interrogée sur FranceInfo, de prendre la défense de la ministre. "Je suis contre cette technique qui consiste à faire démissionner des ministres au motif que la presse a donné un document."

En pleine affaire Ferrand, elle tenait pourtant un tout autre discours concernant l'ancien ministre. "Je pense que la moindre des choses, s'il en tire les conséquences, c'est de poser sa démission", assurait-elle sur LCP le 24 mai dernier.

Marine Le Pen a été mise en examen vendredi 30 juin pour abus de confiance dans l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national.

Vous êtes à nouveau en ligne