Manifestations à Paris : l'entrée d'un lycée brûlée, des heurts entre policiers et manifestants

FRANCE 2

France 2 revient sur les différents incidents survenus mardi 5 avril en région parisienne.

Une nouvelle mobilisation contre le projet de loi Travail est organisée ce mardi 5 avril. Des incidents sont survenus en région parisienne. Sur la façade, le nom du lycée de Levallois Léonard-de-Vinci est désormais méconnaissable. Le reste des lettres a fondu sous la chaleur des flammes. Devant les portes brisées, des poubelles carbonisées, le lycée est à présent fermé, protégé par les CRS. Huit heures ce matin, une partie des élèves décide de bloquer l'établissement au départ pacifiquement avec des palettes et des poubelles. Une heure plus tard, la situation dérape. Certains mettent le feu à ce barrage de fortune. Il sera éteint aux alentours de 10 heures, à l'arrivée des pompiers.

Les policiers visés

Des débordements ont également eu lieu dans les cortèges de lycéens, partie en fin de matinée de la place de la Nation pour rejoindre Bastille. À hauteur du boulevard Diderot, certains manifestants, encagoulés, commencent à lancer des pavés, des pétards ou encore des oeufs sur les policiers. Les forces de l'ordre, d'abord stationnées sur les trottoirs, finissent par répliquer avec des gaz lacrymogène notamment. Plusieurs manifestants ont été interpelés vers midi. Pour l'heure, la situation sur place est revenue au calme. Les lycéens devraient rejoindre la manifestation prévue à Bastille à 13h30.

Vous êtes à nouveau en ligne