Loi Travail : vers une motion de censure ?

France 2

Après l'utilisation du 49.3 à l'Assemblée, le texte devrait repartir au Sénat avant de revenir devant les députés le 20 juillet.

Après l'utilisation du 49.3 pour faire passer la loi Travail ce mardi 5 juillet à l'Assemblée nationale, les frondeurs vont-ils baisser les bras ou au contraire tenter de renverser le gouvernement de Manuel Valls ? "Le noyau dur des frondeurs va tout faire pour réussir à déposer cette motion de censure, il leur faut 58 signataires", explique Hélène Hug, devant l'Assemblée nationale.  

La droite ne votera pas la motion

Ils peuvent compter sur les députés du Front de gauche, sur une bonne dizaine de députés écologistes, mais la dernière fois il leur a manqué deux signataires. Ça risque donc d'être encore compliqué. La raison ? Le risque d'exclusion du PS et pas d'investiture pour les prochaines législatives. Peu de chance que cette motion de gauche voit le jour et de toute façon, "aucune chance qu'elle soit adoptée, car la droite ne la votera pas", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne