Loi Travail : un nouveau recours au 49.3 quasi inévitable

France 2

Alors que le projet de loi Travail revient à l'Assemblée nationale pour une seconde lecture ce mardi 5 juillet, les opposants au texte descendent dans la rue pour la 12e fois. Après quatre mois de bataille sociale et politique, un nouveau recours au 49.3 est de plus en plus probable.

Matignon craint une nouvelle guérilla parlementaire avec les députés de sa gauche et il est très tenté d'engager au plus vite le 49.3 pour en finir avec la loi Travail dont les Français ne voient que les côtés anxiogènes. Il y eut bien quelques concessions de part et d'autre. Le gouvernement a par exemple accepté 200 nouveaux amendements, mais en expliquant que le coeur de sa loi, à savoir l'instauration dans les entreprises de la négociation du temps de travail, était non négociable.

Nouvelle fronde des frondeurs

En conséquence, plus de 1 000 amendements ont été déposés pour cette seconde lecture et en grande partie par des députés à la gauche du PS. On ne voit pas comment, dans ces conditions, les débats pourraient aller jusqu'à la fin de la semaine dans la sérénité, conclut le journaliste Thierry Curtet qui s'exprime devant l'Assemblée nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne