Loi Travail : nouvelles violences en marge des manifestations

Depuis le début des manifestations contre la loi Travail, il y a deux mois, un millier de personnes ont été interpellées et plusieurs centaines ont été jugées ou sont dans l'attente de l'être. Bernard Cazeneuve a de nouveau mis en garde contre les débordements.

Nouveau face à face tendu entre des individus et les forces de l'ordre à Rennes, ce vendredi 13 mai. Après la destruction d'une caméra de vidéo surveillance, les policiers répliquent par des tirs de gaz lacrymogènes. Les manifestants brisent ensuite la vitre d'une antenne locale de la police nationale.

Un peu plus tôt dans la matinée, ils étaient perchés sur le toit d'une salle de la ville qu'ils occupent pour protester contre la loi Travail.

Manifestation interdite

Ce n'est qu'au bout de deux heures que les policiers les délogent. Une opération au lendemain d'une manifestation qui a laissé des traces. Pour éviter les débordements, la préfecture a interdit la manifestation annoncée samedi 14 mai sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement veut éviter les violences observées ces derniers jours. À Paris, par exemple, ils étaient des dizaines à détruire la pierre des trottoirs pour en faire des projectiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne