Loi Travail : les opposants misent tout sur la pression de la rue

france 3

Les opposants à la réforme du Code du travail se sont à nouveau mobilisés ce 12 mai, alors que le gouvernement a eu recours au 49.3.

Ce jeudi 12 mai a eu lieu la cinquième mobilisation unitaire en seulement deux mois contre le projet de loi Travail. A Paris, 50 000 personnes ont défilé d'après la CGT, 11 500 selon la préfecture. "On n'a pas élu François Hollande pour qu'il fasse une politique de droite", a déclaré une manifestante.

Outre le texte, les opposants dénoncent le recours à l'article 49.3 pour contourner le débat parlementaire. "Les politiques, quand ils sont dans l'opposition, ils cartonnent le 49.3 à tours de bras, et quand ils sont au pouvoir, ils l'utilisent", peste Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, au micro de France 3.

"Hors de question qu'on lâche l'affaire"

A Grenoble (Isère), des manifestants ont défilé aussi. Pour eux, le texte n'a pas été suffisamment modifié. Au Havre (Seine-Maritime), même constat. On compte sur les prochaines journées de manifestation, mardi et jeudi prochain, pour faire plier le gouvernement sous la pression de la rue. "Il est hors de question qu'on lâche l'affaire. Il faut se mobiliser encore plus", martèle un homme. Les prochains rassemblements seront cruciaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne