Loi Travail : le gouvernement échappe au dépôt d'une motion de censure par son propre camp

FRANCE 2

À gauche, le fossé semble plus profond que jamais. La journée de mercredi 11 mai a été très agitée à l'Assemblée nationale.

Jusqu'au dernier moment, les frondeurs ont tout tenté pour censurer Manuel Valls, mercredi 11 mai. À 16h35, à l'Assemblée nationale, 24 heures pile après le discours de Manuel Valls, le verdict est tombé. Il manque deux voix aux députés de gauche pour pouvoir déposer une motion de censure. Des députés de gauche qui tentent de censurer un gouvernement de gauche, il s'agit d'une première.

Rupture à gauche

La rupture est désormais consommée entre la minorité frondeuse du Parti socialiste et le reste du groupe. "Une minorité ne peut pas prétendre imposer sa loi à une majorité", explique Bruno Le Roux, président du groupe PS. Contrairement au Front de gauche et à certains écologistes, les frondeurs PS ne voteront pas la motion de censure de la droite qui sera débattue jeudi. Une fois de plus les débats s'annoncent encore passionnés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne