Loi Travail : la motion de censure de la droite, une épine dans le pied du gouvernement ?

France 3

Le gouvernement veut avoir recours à l'article 49.3 pour la loi Travail. Un choix qui peut amener à la censure par l'Assemblée nationale. France 3 fait le point.

Le gouvernement a décidé d'avoir recours à l'article 49.3 pour la loi Travail. Une décision à laquelle la droite a immédiatement répondu en déposant une motion de censure. Le gouvernement peut-il être renversé par cette motion de censure de la droite ? "La réponse est assez simple, non, sauf coup de théâtre. Le gouvernement ne devrait pas tomber, car le calcul est assez simple. Pour être adoptée, la motion de censure doit recueillir 289 voix. Or, si l'intégralité des députés de l'UDI et des Républicains votent ensemble et même si on ajoute d'éventuelles voix de gauche, il manque encore 36 voix pour faire tomber le gouvernement, ce qui serait du jamais vu depuis 1958", répond le journaliste Michel Dumoret.

Les frondeurs haussent le ton

A un an de la présidentielle, Manuel Valls et François Hollande prennent un risque politique. "La majorité parlementaire risque désormais d'exploser. Pour la première fois, les frondeurs vont même jusqu'à menacer de s'associer aux communistes et aux écologistes pour déposer une motion de censure. Pas sûr qu'ils y parviennent puisqu'il faut au minimum 58 signataires. Manuel Valls a d'ailleurs prévenu, ceux qui franchissent le rubicond seront exclus du parti, voire privés d'investiture, ça ressemble à du chantage", souligne aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne