Loi Travail : la motion de censure de droite "ne sera pas adoptée"

France 2

Après l'échec de la motion de censure de gauche hier, la motion de censure de droite va connaître le même sort à l'Assemblée nationale ce jeudi 12 mai. Thierry Curtet explique pourquoi.

La loi Travail est à l'ordre du jour ce jeudi 12 mai dans la matinée lors d'un séminaire des ministres organisé par Manuel Valls. Cet après-midi, le gouvernement va faire face à l'Assemblée nationale à une motion de censure de droite. "C'est une certitude : cette motion ne sera pas adoptée", annonce Thierry Curtet sur place.

"C'est vrai que les députés communistes, sans doute une partie des députés des Verts et peut-être un ou deux dissidents socialistes soutiendront cette motion. Mais il manquera, malgré ces renforts, toujours entre 30 et 40 voix pour que cette motion de censure atteigne la majorité absolue et permette donc de renverser le gouvernement", explique le journaliste de France 2.

Une seule motion de censure adoptée... en 1962

Hier, la motion de censure déposée par les frondeurs PS n'a pas aboutie. Ces derniers ont annoncé qu'ils ne soutiendraient pas celle de la droite. "Une motion de censure, c'est un classique sous la Ve République. Il y en a eu plus d'une centaine et une seule a été adoptée. C'était en 1962. Il y a de grandes chances que celle de cet après-midi ne change rien à ces statistiques", ajoute Thierry Curtet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne