Loi Travail : la mobilisation s'essoufflerait-elle ?

FRANCE 3

Ce mardi 5 avril, ils étaient moins nombreux dans les rues de Paris à manifester contre la loi Travail.

Lycéens et étudiants ont de nouveau manifesté ce mardi 5 avril contre le projet de loi Travail. La mobilisation a été moins forte que jeudi dernier. Pour les jeunes il s'agissait avant tout de maintenir la pression avant une rencontre programmée mercredi avec le gouvernement.

Prochain rendez-vous samedi

À Nanterre ce mardi matin, un bâtiment bloqué, quelques étudiants débattent au calme, mais pas d'effervescence. Quelques mètres plus loin, des étudiants se rassemblent pour aller manifester contre la loi Travail. Ils sont à peine une vingtaine. Un peu plus tard dans le cortège, les rangs ont légèrement grossi. Côte à côte, étudiants et lycéens ont toujours le même mot d'ordre. Ils demandent le retrait pur et simple du projet de loi Travail. En tête de cortège, les organisations syndicales sont présentes, comme pour soutenir un mouvement menacé d'essoufflement. Malgré la faible participation ce mardi dans les rues de Paris, tous espèrent une forte mobilisation samedi prochain.
 
Vous êtes à nouveau en ligne