Loi Travail : l'hôpital Necker pris pour cible par des casseurs en marge des manifestations

France 3

Un nouveau cap de violences a été franchi, mardi 14 juin, lors de la journée de mobilisation contre la loi Travail.

Ils étaient un million selon les syndicats, 80 000 selon la police, à manifester mardi 14 juin pour la 9e journée de manifestation à Paris. Quel que soit le nombre, les manifestants ont été éclipsés par les casseurs. L'hôpital Necker pour les enfants malades a notamment été pris pour cible. Des vitres ont été brisées par des casseurs, d'autres taguées. Ce matin, pour les passants, un sentiment d'amertume règne. "S'attaquer à un hôpital où il y a des enfants malades, on en arrive à des choses graves", s'indigne une femme.

Des centaines de projectiles.

À l'intérieur de l'hôpital, les salariés sont écœurés et en colère. Tout s'est déroulé en quelques minutes. Des dizaines de casseurs prennent pour cible l'hôpital. Des familles, en pleurs, en sortent apeurées. Au pied de l'établissement, les policiers retrouvent des centaines de projectiles. D'autres quartiers ont également été touchés. Les affrontements entre policiers et forces de l'ordre ont duré plusieurs heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne