Loi Travail : Bruno Le Roux met des bâtons dans les roues du gouvernement

France 3

Le chef de file des députés socialistes a proposé ce mercredi 25 mai une porte de sortie de crise : revoir l'article 2 de la loi Travail. Porte aussitôt refermée par le Premier ministre.

Alors que le pays vit au rythme des grèves et des blocages, le président du groupe socialiste à l'Assemblée, Bruno Le Roux, s'est dit ce mercredi matin favorable à la réécriture de l'article 2 de la loi Travail, celui qui donne la priorité aux accords d'entreprise sur les accords de branche.

Une proposition qui agace au sommet de l'État, à tel point que le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll fait un lapsus et rebaptise Bruno Le Roux en "Bruno relou" en lui adressant une fin de non-recevoir.

Valls tonne à l'Assemblée

Plus tard dans l'hémicycle, Manuel Valls enfonce le clou : "Il n'y aura ni retrait du texte ni remise en cause de l'article 2, car c'est le coeur de la philosophie du texte. La CGT ne fait pas la loi dans ce pays". Ce soir, malgré la fermeté affichée, l'exécutif n'a toujours pas trouvé la voie pour une sortie de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne