Loi Travail : au Havre, le mouvement se durcit

France 2

On dénombre 26 points de blocage, des barrages devant deux raffineries, et des pneux incendiés en plein centre-ville.

Une ville à l'arrêt. Ce jeudi au Havre (Seine-Maritime), des barrages s'érigent aux quatre coins de la ville pour rendre inaccessibles toutes les routes menant à la raffinerie de Normandie et au port du Havre. Un bâtiment administratif du port a été bloqué, avec toujours le même objectif, paralyser l'économie locale. "C'est impactant pour des entreprises et pour la survie de certains emplois mais si on ne fait rien, qui travaillera demain dans de bonnes conditions ?", lâche Laurent Delaporte, de la CGT travailleurs portuaires du Havre. 

Intervention de la police ? 

Face à cette situation, le Premier ministre s'est exprimé ce matin et se dit prêt à faire lever par les forces de l'ordre les blocages des ponts et des raffineries. Pas de quoi entamer la détermination des manifestants. "Ce n'est pas une manière d'agir démocratiquement. Si les gens sont dans la rue, c'est parce qu'ils expriment des choses et faut qu'il les entendre une bonne fois pour toutes", réagit une manifestante. Les syndicats décideront ce jeudi après-midi de la poursuite ou non du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne