Loi El Khomri : la manifestation dégénère à Nantes

FRANCE 3

Trois policiers ont été blessés lors de heurts ce jeudi 31 mars à Nantes. Une équipe de France 3 revient sur cette journée de mobilisation.

En marge de la manifestation contre la loi Travail, des échauffourées ont éclaté ce jeudi 31 mars à Nantes. Jets de projectiles, vitrines brisées, certains étaient venus pour en découdre, même si pour beaucoup de manifestants, c'est d'abord l'important dispositif policier qui a provoqué les violences. "Je n'ai jamais vu ça. Je n’ai jamais vu une telle répression", confie une Nantaise à France 3.

La mairie visée par les casseurs

La mairie de Nantes a été particulièrement visée : vitrines taguées ou explosées. Des débordements inacceptables pour Johanna Rolland, maire de Nantes. Elle refuse pourtant tout amalgame entre manifestants et casseurs. "La grande majorité de ceux qui étaient dans la rue le faisait de manière pacifiste", note la maire de la ville. Au total, une dizaine de casseurs présumés ont été interpellés. Par ailleurs, trois membres des forces de l'ordre ont été blessés.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne