Le siège de la CGT "vandalisé" dans la nuit de vendredi à samedi à Montreuil

Le siège de la CGT a été \"vandalisé\" dans la nuit de vendredi à samedi 25 juin 2016, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). 
Le siège de la CGT a été "vandalisé" dans la nuit de vendredi à samedi 25 juin 2016, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).  (CELINE VERZELETTI / FACEBOOK)

Ces dégradations surviennent après celles commises contre le siège de la CFDT jeudi à Paris, au soir d'une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail.

Le siège de la CGT, situé à Montreuil en banlieue parisienne, a été "vandalisé" dans la nuit de vendredi à samedi 25 juin, a annoncé Philippe Martinez, le secrétaire général du syndicat. Des personnes cagoulées ont cassé plusieurs portes et vitres. Ces dégradations surviennent après celles commises contre le siège de la CFDT jeudi à Paris, au soir d'une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail.

Portes vitrées brisées

Une journaliste de L'Humanité a publié sur Twitter une photo des dégâts, prise par une membre de la CGT. Les portes vitrées du bâtiment ont été brisées. Une journaliste du Parisien a précisé que le siège de la CGT avait été la cible de casseurs, comme celui de la CFDT.

Le patron de la CGT a indiqué qu'une équipe de police avait constaté les faits et qu'une enquête avait été ouverte. "Ça s'est fait assez vite. Des individus cagoulés avec des sacs à dos ont franchi les barrières et ont tapé, forcément avec des objets costauds, sur des portes et des vitres", a détaillé Philippe Martinez.