La grogne sociale continue

France 3

Une nouvelle journée d'action a été organisée ce jeudi 9 juin, de quoi agacer un peu plus le gouvernement.

À la veille du lancement de l'Euro 2016, la crise sociale ne faiblit pas. Les opposants à la loi Travail continuent de maintenir la pression en France. Une centaine de manifestants sont même venus protester au marché de Rungis. "Il y a aura d'autres actions (...) y compris aux alentours de l'Euro", promet l'un d'entre eux.

"Cette grève n'a plus aucun sens"

Des actions de blocage se sont d'ailleurs tenues un peu partout en France, ce jeudi 9 juin. Ce matin à Saint-Nazaire, les cheminots ont bloqué la circulation des TGV tandis qu'à Nantes un groupe de grévistes a bloqué les accès au centre-ville.

Du côté du gouvernement on réclame l'arrêt des mouvements : "Pour qu'une grève soit comprise, il faut qu'elle ait un sens. Et aujourd'hui cette grève n'a plus aucun sens", s'est agacé le ministre des Finances, Michel Sapin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne