La Grève à la SNCF risque de perturber l'Euro

France 2

Les transports franciliens compteront 20 000 à 30 000 voyageurs en plus à l'occasion du match d'ouverture.

Les jours se suivent et se ressemblent à la SNCF. La grève est entrée dans son 9e jour consécutif, ce jeudi 9 juin, au grand dam des usagers.

Mais le mouvement social inquiète aussi les organisateurs de l'Euro dont le top départ sera donné demain, à Saint-Denis. Au total, les transports franciliens compteront 20 000 à 30 000 voyageurs supplémentaires à l'occasion du match d'ouverture.

La colère des voyageurs

Du côté des usagers, on ne cache plus son exaspération : "Je ne comprends absolument pas qu'on maintienne cette grève. Ça perturbe l'Euro, ça je m'en fiche un peu, mais ça perturbe aussi des milliers de gens comme moi qui travaillent et qui ont dû mal à travailler à cause de ça", peste un homme, face à la caméra de France 2. "C'est toujours les mêmes victimes", s'agace aussi un autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne