Grève à la SNCF : le ras-le-bol des usagers

FRANCE 3

La CGT-cheminots et Sud-rail maintiennent la pression contre la loi Travail, de quoi perturber le quotidien des usagers.

Le trafic ferroviaire était à nouveau perturbé par une grève, ce lundi 6 juin. Le mouvement social a connu son sixième jour consécutif, et ce, malgré les nombreux appels à arrêter le conflit. À Lille ce lundi matin, les usagers n'ont pas caché leur énervement face à la caméra de France 3 : "Les manifestations s’enchaînent. Pour ma part, je ne comprends pas trop pourquoi", s'interroge un jeune homme.

2 TGV sur 3 mardi

Même son de cloche à Paris : "La situation, je ne la comprends absolument pas, ça nous prend en otage", s'indigne une femme, à la gare Montparnasse. Malheureusement pour elle, les grévistes seront aussi mobilisés demain. Mardi, 2 TGV sur 3 circuleront, contre 6 TER sur 10. "On va continuer à faire monter la pression. L'Euro est proche, à un moment il va falloir qu'on nous entende", promet d'ailleurs un délégué CGT.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne