Formation : Muriel Pénicaud présente sa réforme

FRANCE 3

La ministre du Travail a présenté ce lundi 5 mars une réforme dont l'objectif est de faciliter l'accès à la formation pour les salariés.

Muriel Pénicaud veut simplifier l'accès à la formation professionnelle. Pour les salariés, cela signifie surtout que le compte formation ne sera désormais plus crédité en heures, mais en euros : 500 euros par an, cumulables à hauteur de 5000 euros au fil des années, 800 euros par an et 8000 euros de plafond pour les salariés non qualifiés.

Augmenter les qualifications des salariés

Les sommes épargnées serviront à financer des stages de formation ou à acquérir un diplôme. La CFDT, globalement satisfaite, s'oppose malgré tout à ce compte en euros, craignant que le plafond d'une année soit dépassé dans le cadre de certaines formations. Du côté des entreprises, cette mesure suscite également des interrogations et des craintes quant à d'éventuelles dérives. Les sommes épargnées seront à l'avenir collectées par les URSAFF et une agence de la formation professionnelle sera créée. Aujourd'hui, seuls trois salariés sur dix utilisent leur compte de formation : le gouvernement espère, avec cette réforme, une augmentation des qualifications et de la formation tout au long de la vie professionnelle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne