DIRECT. La loi Travail "répondra à la précarité des jeunes", assure Myriam El Khomri

La ministre du Travail, Myriam El Khomri lors d\'une conférence de presse à Matignon, à Paris, le 11 mars 2016.
La ministre du Travail, Myriam El Khomri lors d'une conférence de presse à Matignon, à Paris, le 11 mars 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)

La ministre du Travail a rencontré, aux côtés du Premier ministre, les représentants de l'Unef, de la Fage et de plusieurs organisations lycéennes (Fidl, UNL et SGL), vendredi matin.

"J'écoute les jeunes, je les entends." Myriam El Khomri s'est voulue rassurante, vendredi 11 mars, après la rencontre entre Manuel Valls et plusieurs organisations de la jeunesse autour du projet de loi Travail"Ma loi, telle qu'elle sera présentée, répondra à la précarité des jeunes, a déclaré la ministre du Travail, en déplacement aux Ulis (Essonne). Il y a bien sûr un compromis à trouver."

Suivez la situation en direct sur francetv info.

Pas de compromis trouvé avec l'Unef. Le président du syndicat étudiant de gauche Unef, William Martinet, a déclaré à l'issue de sa rencontre avec Manuel Valls que "le désaccord de fond [restait] entier". Il a appelé à "amplifier le mouvement de protestation" et a confirmé une nouvelle journée d'action le 17 mars.

Des "corrections à établir" pour Hollande. En déplacement dans une entreprise, jeudi, en Seine-et-Marne, François Hollande a confirmé la position de l'exécutif : il y aura "forcément" des "corrections à établir", a-t-il promis, tout en excluant un retrait du texte, dernière grande réforme du quinquennat.

Une première depuis 1990. C'est la première fois qu'un gouvernement socialiste doit lancer une concertation formelle avec des organisations de jeunesse de gauche depuis le mouvement lycéen de 1990, qui avait été reçu par François Mitterrand à l'Elysée.

Vous êtes à nouveau en ligne