DIRECT. Quatre arrestations après l'incendie d'une voiture de police à Paris

YANN THOMSON/FRANCETV INFO

Des sources policières et judiciaire avaient auparavant annoncé le placement en garde à vue de trois hommes, de 19 à 21 ans.

Quatre personnes ont été arrêtées, mercredi 18 mai, après l'incendie d'une voiture de police à Paris, alors même que les policiers manifestaient pour dénoncer la "haine anti-flics" en marge de la mobilisation contre le projet de loi Travail. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en a fait l'annonce dans la soirée, alors qu'il venait de rendre visite à l'hôpital à l'un des deux policiers agressés. Des sources policières et judiciaire avaient auparavant annoncé que trois hommes avaient été placés en garde à vue. 

Une contre-manifestation interdite. Alors que des policiers manifestaient à la mi-journée place de la République, une contre-manifestation interdite s'est tenue au même endroit contre les "violences policières". Les contre-manifestants ont été repoussés par un imposant dispositif de sécurité. Non loin de là, une quinzaine d'entre eux ont ensuite incendié une voiture de police.

Deux policiers blessés. Les deux policiers qui occupaient la voiture, un homme et une femme, ont réussi à en sortir à la hâte, mais ils ont été légèrement blessés. Ils souffrent de contusions.

Enquête ouverte pour tentative d'homicide volontaire. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour tentative d'homicide volontaire. Trois des personnes arrêtées faisaient l'objet d'une interdiction de manifester, selon le ministre. Deux des trois suspects arrêtés sont âgés de 19 ans, le 3e de 21 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne