Coupure d'électricité, blocages, manifestations... de nouvelles actions contre la loi Travail

Des opposants à la loi Travail organisent une opération péage gratuit à Hordain (Nord), le 2 juin 2016.
Des opposants à la loi Travail organisent une opération péage gratuit à Hordain (Nord), le 2 juin 2016. (MAXPPP)

Le Premier ministre Manuel Valls a évoqué son "sentiment de gâchis" sur l'impact économique du conflit social.

L'opposition contre la loi Travail ne faiblit pas. A huit jours de l'Euro, des initiatives multiformes ont lieu sur tout le territoire, entraînant des perturbations notamment dans les transports, mais sans blocage majeur. Des grèves persistent dans les raffineries, dans les ports et docks, l'énergie. Le Premier ministre Manuel Valls a évoqué son "sentiment de gâchis" sur l'impact économique du conflit social.

Une coupure géante d'électricité à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Une coupure d'électricité géante a privé de courant pendant 1 heure 30 environ 125 000 foyers de la région de Saint-Nazaire, La Baule, Donges mais aussi Guérande.

Un blocage des voies à la gare de Lyon à Paris. Une action de manifestants liée à la grève à la SNCF a empêché tout départ de train de la gare de Lyon, à Paris, pendant près d'une heure.

 Entre 1 300 et 5 000 personnes manifestent à Lyon (Rhône). La manifestation contre la loi travail a eu lieu en marge de la  la visite du ministre de l'Economie Emmanuel Macron sur un site de la vallée de la chimie, dans la banlieue de Lyon (Rhône).

22h28 : A l'inverse, la CGT-Energie affirme avoir coupé le courant dans plusieurs locaux du Medef, notamment à Troyes (Aube). Le syndicat se félicite aussi de la "coupure de toute la ville de Tulle" (Corrèze), fief de François Hollande.

22h27 : Parmi les actions du jour menées contre le projet de loi El Khomri, la CGT-Energie dit avoir "basculé" en tarif heures creuses "1 200 000 foyers" dans la matinée. Ces "opérations Robin des Bois" auraient également été menées à Lorient (Morbihan) et dans la région de Cherbourg (Manche).

21h32 : Le club de la Presse de Rennes indique avoir l'intention de saisir le Défenseur des droits, en raison des coups de matraques et des entraves à exercer leur métier subis par les journalistes en marge de la manifestation de cet après-midi. Voici les images.




(FRANCE 3)

21h28 : "S'il y a eu des violences, je les déplore, je les regrette."

Le représentant de l'Etat conteste toute volonté d'agressivité des forces de l'ordre en marge de la manifestation à Rennes, à l'issue de laquelle une charge policière a fait plusieurs blessés.

19h52 : Des dizaines de personnes encagoulées et armées de barres de fer ont brisé des vitrines dans le 15e arrondissement de Paris. Ils avaient infiltré un cortège de cheminots devant le parc des expositions de la porte de Versailles, où se tenait le congrès des maires de France. Le maire d'Avranches, qui participait au congrès, et un réalisateur constatent les dégâts.

19h02 : Vu dans le cortège, à Nantes, cet après-midi : ce joli mot d'excuses d'un manifestant, ce coup droit avec un palet de gaz lacrymogène et cette bagarre entre un commerçant excédé et un manifestant.







(STEPHANE MAHE / REUTERS - JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

17h53 : Entre Rennes et Saint-Malo, les violences policières d'aujourd'hui deviennent inquiétantes.... (pas de la faute de nos policiers qui n'en peuvent plus). Il serait temps que le Président nous dise jusqu'où il veut laisser pourrir la situation dans notre pays...

17h54 : A Nantes aussi, des heurts ont éclaté entre manifestants opposés à la loi Travail et forces de l'ordre. Les gaz lacrymogènes ont répliqué aux pavés et aux bouteilles. Un opposant a été blessé à l'arcade sourcilière.



(maxppp)

17h58 : Cette violente charge policière a fait plusieurs blessés à Rennes. Ils ont été pris en charge par les pompiers. Par ailleurs, des journalistes ont reçu des coups de matraques au cours de cette scène surréaliste.

17h41 : Ainsi, à Rennes, quatre à cinq véhicules de police ont d'abord roulé sans s'arrêter en direction d'environ 300 manifestants pour les disperser. Les policiers ont ouvert les vitres des véhicules pour vaporiser du gaz lacrymogène sur les manifestants. Les véhicules ne se sont arrêtés qu'après avoir traversé la foule, raconte l'AFP.

17h58 : Ils ont utilisé leurs véhicules et des lacrymogènes, décrit l'AFP. Cet après-midi, à Rennes, des policiers ont chargé pour empêcher des manifestants opposés à la loi Travail d'accéder à la rocade.

17h01 : Par ailleurs, la CGT-Energie du Var affirme avoir emporté le compteur électrique de la villa de Pierre Gattaz à Saint-Raphaël (Var). "Ils l'ont fait en réponse aux propos" du patron du Medef, indique le secrétaire général local.

17h00 : Des manifestants opposés à la loi Travail ont bloqué, quelques heures, ce matin, l'entrée de l'usine Radiall à Voreppe (Isère). Pour la petite histoire, le lieu appartient au patron du Medef, Pierre Gattaz.

16h34 : Des nouveaux heurts ont eu lieu à Nantes en marge de manifestations contre la loi Travail. A Lyon, entre 1 300 et 5 000 personnes se sont rassemblées. Récit de la journée et des échauffourées dans plusieurs villes.




(FRANCE 3)

13h31 : Il paraît que c'est la CGT qui a influencé la météo provoquant les inondations. Il paraît 😂

13h29 : Je ne suis pas de gauche, mais je suis un travailleur et je dis bravo à la CGT qui, seule contre tous, se bat pour nos droits.

13h29 : Cela fait 4 ans que je regrette d'avoir voter pour ce gouvernement. J'entends la même exaspération de tout le monde. Il suffit de voir les sondages. Et là, pour une fois que certains se bougent, tout le monde leur tombe dessus. Pour ma part, j'ai donc décidé de ne pas me plaindre de tous les désagréments causés pour cette simple raison. Ce sont les premiers à agir. Merci à vous

13h28 : Les grévistes sont totalement inconscients de ce qu'ils sont en train de faire. Le retour à la confiance me paraît très compliqué

13h27 : Couper 120 000 foyers d'électricité, dont des personnes âgées, dépendantes, etc...tout simplement inadmissible. S'il manquait quelque chose pour décrédibiliser la CGT, maintenant c'est fait. J'espère qu'il seront punis par leur entreprise de façon très ferme !

13h27 : Le combat est âpre dans les commentaires entre ceux qui condamnent les actions des manifestants et ceux qui soutiennent leurs actions. Sélection.

13h03 : A quand une coupure d'électricité dans tout le pays et des occupations de toutes les gares de France ? Les gens doivent se réveiller : la loi Travail va vous en faire baver !

13h03 : Que fait le gouvernement ? Où est le droit des citoyens ?

13h02 : Attention certains sont en train de franchir la ligne rouge de l'acceptable ! La marche arrière sera difficile !

13h02 : Si la CGT voulait saboter l'euro de foot, elle ne s'y prendrait pas autrement ! Scandaleux et irresponsable !

13h01 : Honte à ces grévistes qui ne respectent pas du tout les usagers en ces temps d'inondations et de problèmes de transport !

Vous êtes à nouveau en ligne