CARTE. Pénurie de carburants : y a-t-il encore de l'essence près de chez vous ?

(MON ESSENCE.FR)

Près de 40% des stations-essence souffrent, mercredi, d'une rupture partielle ou totale de carburant.

Malgré les blocages de dépôts et de raffineries, "il n'y aura pas de pénurie" de carburant, promettait le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, dimanche 22 mai, sur France 2. Trois jours plus tard, les Français doivent regarder cet engagement avec un certain scepticisme... Selon la CGT, six des huit raffineries françaises sont en grève, mercredi 25 mai, et d'après le décompte du site Mon Essence, plus de 4 100 des 12 000 stations-service que compte l'Hexagone sont en rupture totale ou partielle de carburant. Ce comparateur des prix du carburant recense (avec l'aide des internautes) tous les sites concernés par la pénurie dans une carte interactive.

Le terminal pétrolier du Havre toujours en grève

"Nous allons créer les conditions pour que, dès lundi, et massivement, ces dépôts puissent refonctionner", avait assuré dimanche soir Alain Vidalies sur France 2. Mais si certains blocages ont été levés après l'intervention des forces de l'ordre, comme à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le personnel des terminaux pétroliers du port du Havre, qui assure 40% des importations françaises de carburant, a voté la grève lundi soir. Une grève qui se poursuivait mercredi.

Vous êtes à nouveau en ligne