Blocage du lycée Voltaire à Paris : deux membres de la direction portent plainte après avoir été agressés par des élèves

Des élèves bloquent le lycée Voltaire (Paris) pour protester contre la loi Travail, le 10 mars 2016.
Des élèves bloquent le lycée Voltaire (Paris) pour protester contre la loi Travail, le 10 mars 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La proviseure adjointe et le principal ajoint ont été légèrement blessés, jeudi matin, selon le Syndicat national des personnels de direction de l'Education nationale.

Les blocus de lycées et d'universités ont repris, jeudi 14 avril, avant une nouvelle manifestation contre la loi Travail dans l'après-midi. La situation a dégénéré au collège-lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris, jeudi matin : deux membres de la direction ont été légèrement blessés dans des heurts avec la direction. 

"Des élèves du lycée et des éléments extérieurs ont commencé à bloquer le lycée à 6 heures du matin, rapporte le Syndicat national des personnels de direction de l'Education nationale (SNPDEN), contacté par francetv info. La proviseure adjointe et le principal adjoint ont été agressés environ deux heures plus tard, alors qu'ils tentaient de mettre fin au blocus."

Le blocus levé en fin de matinée

Le principal adjoint a reçu "un coup de poing derrière la tête" et "une poubelle remplie de gravats a été vidée sur la tête de la proviseure adjointe", précise le SNPDEN. Les deux membres de la direction ont décidé de porter plainte contre les auteurs de l'agression, "identifiés comme des élèves du lycée".

Selon le syndicat, les jeunes qui bloquaient le lycée Voltaire ont quitté l'établissement vers 11 heures, jeudi matin. "Les cours devraient reprendre normalement d'ici le début de l'après-midi", ajoute le SNPDEN.