49.3 : le coup de force de l'exécutif suscite la colère de nombreux parlementaires

FRANCE 3

Alors que le gouvernement a dégainé le 49.3, Les Républicains et l'UDI n'ont pas tardé à déposer leur motion de censure qui sera débattue jeudi à l'Assemblée nationale. 

La réplique de l'opposition ne s'est pas fait attendre. À peine l'article 49.3 dégainé pour faire passer la loi Travail, la droite et le centre ont déposé une motion de censure, ce mari 10 mai. "J'appelle le gouvernement et le président de la République à tirer les conséquences de son impuissance au service du pays", a assuré Éric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes.

Vers une motion de censure de gauche ?

Avant mercredi après-midi, les communistes espèrent déposer une motion de censure de gauche avec l'aide des frondeurs. S'ils échouent, André Chassaigne, Président du groupe GDR à l'Assemblée nationale, n'hésitera pas à voter la motion de censure de la droite comme il l'a déjà fait pour la loi Macron. Pour se faire entendre, plusieurs frondeurs menacent même de voter la motion de censure. La ou les motions de censure déposées seront débattues jeudi à l'Assemblée nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne