4 Vérités - Loi Travail : "De toute façon, il faudra faire cette réforme un jour", affirme Gattaz

France 2

Pierre Gattaz est l'invité de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce mardi 10 mai.

Le Medef a décidé de reporter sa décision sur un éventuel retrait de la négociation d'assurance-chômage, une menace brandie à la mi-avril par Pierre Gattaz pour obtenir un projet de loi Travail "profondément corrigé". Ce mardi matin dans les 4 Vérités, Pierre Gattaz, le président du Medef, en a profité pour demander à nouveau un retour à "la version 1" de la loi El Khomri, avant modification par l'exécutif.

Le patron des patrons s'explique : "Aujourd'hui, ce marché du travail est complètement bloqué, rigidifié, donc cette loi travail est fondamentale pour notre pays. La version 1 de février allait dans le bon sens et débloquait des verrous pour les TPE et PME. Tout a volé en éclats par la suite. Désormais, les petites et moyennes entreprises françaises risquent de rater des opportunités à l'étranger".

Il a peur d'une "immense déception"

Et d'ajouter : "Pour prendre ces marchés, il faut impérativement qu'on puisse s'adapter en France pour créer de l'emploi. Cette loi El Khomri, dans sa version initiale, aurait pu apporter cette agilité, cette souplesse demandée par la conquête du monde. Le monde attend la France. Mais si les marges restent très faibles et si le marché du travail ne se déverrouille pas, nous allons passer à côté d'opportunités formidables que nous tend le monde et le chômage ne va pas se résorber".

Pierre Gattaz a ensuite appelé les députés, qui examinent en ce moment le projet de loi Travail, et le gouvernement, à "prendre leurs responsabilités pour que cette loi revienne à l'esprit initial : créer de l'emploi". Si ce n'était pas le cas, "ce serait une immense déception, un coup pour rien et le chômage qui ne baisserait pas. Mais, de toute façon, il faudra faire cette réforme un jour".

Vous êtes à nouveau en ligne