Quelle vie professionnelle pour l'épouse d'un agriculteur ?

Les zones rurales ne sont pas connues pour être des bassins d'emploi. Quelle vie professionnelle pour les épouses d'agriculteur ?

Epouser un agriculteur, c'est épouser un homme, mais aussi un mode de vie. Le volet emploi de l'aventure n'est pas à négliger. En effet, les perspectives d'emploi sont moins importantes en zone rurale qu'en zone urbaine, tout particulièrement pour un travail qualifié. Dans ces circonstances, que peut espérer l'épouse d'un agriculteur ?

Travailler dans l'exploitation agricole

L'épouse de l'agriculteur peut travailler dans l'exploitation agricole sous différents statuts. L'un des plus courants est celui de collaborateur d'exploitation. Pour en bénéficier, il est nécessaire de travailler de manière habituelle pour l'activité, de ne pas être rémunéré et de ne pas avoir de contrat de travail salarié pour l'exploitation ou d'emploi relevant du régime non salarié non agricole. L'épouse de l'agriculteur peut aussi être associée dans la société agricole ou salariée. En fonction de son investissement et des avantages des différents régimes, une solution doit être trouvée au cas par cas.

Trouver un emploi en zone rurale

L'épouse de l'agriculteur peut aussi se lancer dans une recherche d'emploi en zone rurale. Les chances de trouver un contrat de travail à proximité de son domicile sont minces, et il faudra compter sur des trajets en voiture pour aller travailler. Elle peut aussi profiter de sa position géographique difficile pour envisager un emploi plus original : créer son entreprise, ouvrir une chambre d'hôte, exercer en télétravail? D'ailleurs, nombreuses sont les zones rurales à encourager cette dernière initiative, en créant des espaces de coworking, par exemple. Avec de la motivation, de l'imagination et un projet professionnel bien structuré, rien n'est impossible.

Vous êtes à nouveau en ligne