VIDEO. Reconversions : gare aux arnaques !

Depuis l'épidémie de Covid-19 et la crise sanitaire, les centres de formation sont débordés. De plus en plus de cadres veulent se reconvertir. Mais attention, c'est un rêve à risque, comme le montre ce reportage de "Complément d'enquête"...

En pleine crise du Covid, Pierre, informaticien, a opté pour une reconversion radicale : il veut devenir infirmier. L'équipe du magazine l'a suivi dans un stage d'initiation aux allures de marathon. A l'épreuve de la réalité, il se prend à douter... Sans compter que toute la famille va devoir faire des sacrifices... 

Malgré les obstacles, Pierre n'est pas un cas isolé. Depuis la crise sanitaire, près d'un Français sur deux envisage une reconversion. Cet institut de coaching a vu les candidats à la création d'entreprise doubler ces derniers mois, avec des projets plus ou moins solides. Dans tous les cas, réussir en créant sa boîte ne sera pas simple : selon l'INSEE, une entreprise sur deux échoue dans les cinq premières années.

Depuis la crise, près d'un Français sur deux envisage une reconversion

En France, la reconversion, c'est plus de 70 000 organismes. Dans un business en pleine expansion, comment s'y retrouver ? Si certains instituts offrent des garanties (label d'excellence, financement par Pôle Emploi, contrôles réguliers...), combien d'écoles ou de centres de coaching affichent des promesses mirobolantes... et des résultats décevants ? Certains, comme le dernier auquel s'intéresse le reportage, sont même accusés de pratiques sectaires...

Un reportage de Paul Labrosse diffusé dans "Complément d'enquête" le 10 septembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne