Une pétition pour ré-évaluer la rémunération des stagiaires

Une jeune femme s’est livrée au micro de Brut sur le statut précaire des stagiaires en France.

En France la gratification d’un stagiaire est de 3,60/heure minimum, une pétition a été créée afin de revoir leur rémunération. Alors que le gouvernement va bientôt s’atteler à la deuxième version de la loi travail, le collectif demande une augmentation de la gratification en fonction du lieu et de la taille de l’entreprise. 

« Je pense que c’est aux entreprises qui ont les moyens de le faire d’avoir un peu l’obligation morale de payer mieux les stagiaires, notamment parce que les stagiaires font un vrai travail aujourd’hui » explique Marine Dufour, ancienne stagiaire et co-auteure de la pétition.

Une source d’inégalités ?

Selon Marine, cette situation est vécue différemment suivant le milieu social de chacun. Tout les parents ne peuvent pas subvenir de la même façon aux besoins de leurs enfants.

« Il y a une véritable inégalité entre des personnes qui ont eu la chance d’avoir des parents qui ont pu les aider et des personnes qui n’ont pas cette chance là » explique la jeune femme.

A l’heure où l’expérience en entreprise avant une embauche est obligatoire, cette situation créée des inégalités entre les étudiants. Pour Marine, ce déséquilibre engendre une réaction en chaine : les étudiants aidé par leurs parents accèdent à de meilleurs stages et sont avantagés à l’embauche.

« Pour nous c’est important que les responsables politiques se rendent comptent que le travail, la loi travail, ça ne concerne pas que les employés. Il y a beaucoup de stagiaires en France, il ne faut pas les ignorer » insiste-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne