Un stagiaire peut-il être qualifié ?

À force de multiplier les stages, on finit par avoir une véritable expérience professionnelle. Est-on pour autant qualifié ?

Pour les jeunes diplômés, la tendance est à la multiplication des stages avant de pouvoir décrocher un premier emploi. Il est vrai que les recruteurs éprouvent des difficultés à faire confiance à la nouvelle génération, la trouvant peu expérimentée. Et si un stagiaire pouvait pourtant être bien qualifié ?

Emploi : distinguer le stagiaire débutant du stagiaire confirmé

Le stagiaire qui entame son stage de fin d'études n'est évidemment pas qualifié. Il fait ses premiers pas dans le monde du travail, en dehors des petits jobs d'été. Ainsi, il ne peut véritablement occuper un emploi. Il reste à sa place de stagiaire, et doit être supervisé et formé. En revanche, le jeune diplômé qui est en stage depuis six mois à un an a lui acquis une véritable expérience professionnelle. Sa formation est achevée et on peut le considérer comme un stagiaire qualifié? et enfin lui offrir un contrat de travail.

Un stagiaire (presque) qualifié pour un emploi !

Si un stage peut offrir une véritable expérience professionnelle, il convient de rappeler qu'un stage n'est pas un véritable poste. En effet, même si les missions étaient intéressantes et que le stagiaire travaillait presque en autonomie, il n'a pas eu la responsabilité d'un emploi. Les liens du contrat de travail rendent beaucoup plus responsable que ceux de la convention de stage. De plus, on attend davantage d'un employé que d'un stagiaire. Toutefois, cela reste une question d'esprit, à expérimenter dans le cadre d'une embauche. Pour le reste, le stagiaire aujourd'hui qualifié a acquis les compétences nécessaires.