Témoignages d'adhérents au Club Téli

Ils ont eu recours aux services du Club Téli pour partir à l'étranger.

Mon job en Angleterre en une seule candidature

"Tout a commencé en septembre 2010, où j'ai décidé de faire un break d'un an dans mes études pour partir travailler en Angleterre et améliorer mon anglais.Perdue dans le flot d'informations sur Internet, je suis tombée par hasard sur le site du Club Téli. Mon inscription sitôt enregistrée, je me mets à la recherche d'un emploi.Difficile à croire mais je n'ai eu qu'à postuler à une offre pour trouver un emploi ! Le soir même, l'entreprise me contactait pour me dire que ma candidature les intéressait. Après plusieurs échanges avec l'employeur, j'ai trouvé un job logé en Angleterre moins d'une semaine après mon inscription au Club Téli.C'est comme ça que trois semaines après, je partais pour Swindon, en Angleterre. Là, mon poste de serveuse dans un restaurant français m'attendait avec le logement qui va avec !!Je n'avais aucune expérience dans ce métier, mais ça s'est très bien passé",  explique Marie.

Une année hors catégorie

"Me frotter à la vie, découvrir différentes expériences de travail, et puis, bien entendu, revenir avec quelques compétences linguistiques en plus.Août 2011, objectifs atteints. Merci Club Téli.10 mois de voyage, 7 pays visités et autant d'expériences de vie différentes vécues.Mon premier point de chute était l'Irlande. Le job ? Femme de ménage et réceptionniste dans une auberge de jeunesse.Puis, le Danemark, en tant qu'apprentie apicultrice. L'Islande comme vachère.La Norvège, comme monitrice de ski de  fond pour débutants. L'Ecosse, volontaire dans un centre de réhabilitation de repris de justice. L'Angleterre, en tant que jardinière.Puis, pour finir, les Baléares, comme serveuse. », se réjouit cette étudiante en droit.

Destination les Etats-Unis

"Ma troisième année d'études à Espas Tecobio à Lille me permettait de partir pendant 6 mois à l'étranger?Les Etats-Unis, telle allait être ma destination ! Seulement, on n'y rentre pas sans visa et surtout sans travail.Je me suis inscrite au Club Téli afin d'obtenir des adresses, et la première newsletter que j'ai reçue m'a tout de suite mise sur la piste que j'espérais !Une adhérente du Club Teli racontait son expérience à Disneyworld aux Etats-Unis. Je n'y avais même pas songé !Le soir même je lui ai envoyé un mail pour avoir plus d'infos et j'ai envoyé ma candidature et je suis partie...", témoigne Anne, installée en Floride.

Une fois sur place

Pour Cédric qui a plié bagages pour le Canada, la possibilité d'avoir des informations et des contacts une fois sur place a été d'un grand intérêt."Le Club Téli  m'a aidé à trouver beaucoup d'adresses mais aussi des personnes déjà sur place.J'ai assisté au forum des voyageurs du club ou j'ai pu prendre beaucoup de renseignements".

Du premier séjour à l'installation durable

Sa première expérience du Club Téli aura servi de tremplin pour Emmanuelle qui a décidé de s'installer plus durablement aux Etats-Unis."Je me suis servie de la base de données du Club Téli pour envoyer des candidatures. J'ai travaillé un an en Caroline du Nord en tant que "management trainee" chez Bryson's Food Store. Cela a été une année très enrichissante.Je suis rentrée en France 10 mois mais n'ai pas pu m'empêcher, après cette expérience fructueuse, de retourner en Californie du Sud où je réside maintenant depuis deux ans dans le comté de San Diego.Ma première expérience grâce à Teli a été un tremplin".

Rédigé par La rédactionPublié le 27/02/2012