Santé : vers un stage obligatoire en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine

Un panneau indiquant le cabinet d\'un médecin à Guengat (Finistère), le 12 octobre 2012. 
Un panneau indiquant le cabinet d'un médecin à Guengat (Finistère), le 12 octobre 2012.  (MAXPPP)

Les étudiants devront valider "un stage situé dans une zone caractérisée par une offre de soins insuffisante ou des difficultés dans l'accès aux soins".

Des stages en zones rurales ou périurbaines pour encourager les futurs médecins à y exercer : les députés ont voté en commission, mardi 12 mars, le principe d'un stage obligatoire en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine, avant l'internat, dans le cadre de l'examen du projet de loi santé. Pour ainsi accéder au troisième cycle des études de médecine, les étudiants devront avoir validé "un stage situé dans une zone caractérisée par une offre de soins insuffisante ou des difficultés dans l'accès aux soins", en vertu d'un amendement de députés LREM.

Les stages sont actuellement "très largement concentrés dans les milieux urbains", or "c'est la réalisation de ces stages dans d'autres milieux, et en particulier dans les territoires ruraux ou périurbain" qui "permettrait aux étudiants de découvrir une autre pratique de la médecine et ainsi les former et les inciter à la pratique dans ces zones", a justifié l'auteure de l'amendement dans son exposé des motifs.

Vous êtes à nouveau en ligne