Les 10 tâches qu'un stagiaire a le droit de refuser d'effectuer

Parfois, un stage se transforme en cauchemar parce que les missions confiées n'ont rien à voir avec celles initialement prévues. Pour éviter les déconvenues, voici quelques tâches que le stagiaire peut refuser de faire dans sa journée de travail.

Même tout en bas de l'échelle hiérarchique, un stagiaire doit savoir dire non. En effet, s'il est indispensable d'être motivé, il ne faut pas non plus se laisser exploiter ou se laisser mettre au placard (ou aux archives). Pour un stage réussi, voici un petit guide de survie au travail. 

Le stagiaire ne doit pas être exploité et pourra refuser ce type de missions :

  • Mener à bien la mission du stage seul. Un stagiaire n'est pas un chargé de projet, c'est un jeune en cours de formation. Il doit donc être supervisé dans son travail.
  •  Remplacer un salarié (titulaire du poste absent, accroissement d'activité). Une entreprise n'a pas le droit d'embaucher un stagiaire plutôt qu'un salarié.
  • Un stage non rémunéré. Un stage qui dure plus de deux mois doit être rémunéré.
  • Finir après 19 heures tous les soirs. Le stagiaire n'est que peu rémunéré par l'entreprise. Il serait donc malvenu de lui demander systématiquement de faire des heures supplémentaires.
  • Engager des dépenses personnelles pour l'entreprise. Toutes les activités de l'entreprise doivent être financées par elle.
  • Assister aux entretiens disciplinaires. Licencier un salarié ou le recadrer, voilà des missions qui ne sont pas dévolues au stagiaire. Celui-ci, par correction pour le salarié concerné, ne doit même pas assister aux entretiens.
  • Commencer un stage si l'espace est déjà occupé par plusieurs stagiaires / de recruter et former son remplaçant. L'entreprise fonctionne alors avec des stagiaires plutôt que des employés, ce qui est illégal.

Le stagiaire ne doit pas être oublié

  • Refuser d'être le préposé aux tâches administratives qui se placent hors du cadre du stage. Parfois, les stagiaires sont relégués à la photocopieuse ou aux archives. Si ce n'est pas le travail pour lequel ils ont été embauchés, ceux-ci doivent défendre bec et ongle leur droit à une formation intéressante. Il n'y a qu'un stage de fin d'année.
  • Refuser les tâches ménagères. Faire le café de temps en temps oui? le faire tous les jours et servir, non.
  • Refuser les « courses ». Aller chercher les enfants du directeur à l'école ou sa veste au pressing ne fait généralement pas partie des missions du stagiaire.