Faut-il enchaîner les stages pour trouver un emploi ?

Avant de trouver un travail salarié, les jeunes diplômés doivent effectuer des stages. Jusqu'à quel point est-il nécessaire d'en passer par cette étape ?

Effectuer plusieurs stages, c'est utile pendant ses études pour se frotter au monde du travail. La majorité des cursus en intègre même un à trois pour leurs étudiants. Toutefois, certains jeunes ont tendance à les enchaîner. Est-ce vraiment nécessaire pour décrocher son premier job ?

Acquérir une première expérience

Se lancer dans le monde du travail après des études purement théoriques, voilà qui pourrait paraître un peu léger de la part des étudiants. En effet, des cours à la pratique, il y a un gouffre. C'est ainsi que les stages permettent aux étudiants de découvrir ce qu'est la vie en entreprise et d'y effectuer, bien supervisés, leurs premières missions. Cette première expérience professionnelle pourra être inscrite en bonne place sur le CV et séduire un futur recruteur. Ainsi, six mois de stage pour cinq ans d'études, cela paraît pertinent. Or, les jeunes diplômés semblent avoir tendance à aller bien au-delà. Pourquoi un tel phénomène ? 

Se plier aux contraintes du monde du travail 

Trouver un premier emploi en adéquation avec ses espérances de jeune diplômé, c'est difficile. On se heurte bien souvent au fameux « vous n'avez pas suffisamment d'expérience pour le poste » et aux pratiques RH limites de certaines entreprises. Alors, pour se faire une solide première expérience, les jeunes ont tendance à enchaîner les stages, puisque ce sont les seuls contrats auxquels ils accèdent pour un travail à la hauteur de leur diplôme. Le stage ne sert alors plus de complément de formation, mais seulement de poste d'attente, dans l'espoir de décrocher prochainement un premier job. Alors oui, aujourd'hui, il est parfois nécessaire d'enchaîner les stages pour trouver du travail... Mais c'est un phénomène contextuel et n'ayant rien à voir avec la formation nécessaire pour se lancer.