Annonces : savoir repérer un mauvais stage

Un stage, c'est un complément essentiel à sa formation. Ainsi, il faut bien le choisir afin de réussir son diplôme puis son lancement dans le monde du travail. Il peut donc être utile de savoir décrypter les annonces.

Savoir repérer un mauvais stage, c'est possible dès l'annonce. Il existe en effet des indices indiquant au stagiaire que le travail proposé n'est pas intéressant. Encore faut-il savoir les repérer. La source de l'annonce et les missions du stage sont notamment des indicateurs intéressants.

La source de l'annonce : du site à l'entreprise 

Généralement, les stagiaires recherchent leurs missions sur Internet. Toutefois, attention aux sites sur lesquels ils espèrent trouver du travail. Il est important de privilégier les portails spécialisés connus, qui ont un certain capital confiance auprès des internautes. A l'inverse, on évitera d'avoir recours aux sites de petites annonces généralistes par exemple. Dans le même esprit, on profitera du stage pour essayer d'intégrer une grande entreprise. C'est parfois la seule porte d'entrée possible et avoir travaillé dans un grand groupe, c'est excellent pour le CV ! Pour éviter les arnaques au stage, il est recommandé de vérifier que l'annonce est aussi présente sur le site de l'entreprise visée.

Les missions du stage ou comment lire entre les lignes 

Le contenu de l'annonce offre généralement des détails sur le travail qui sera demandé au stagiaire. Certains mots clés doivent faire fuir comme « découverte » qui laisse présager un stage contemplatif ou « encadrement » / « rendement » qui au contraire laissent entrevoir des responsabilités qui ne doivent pas être celles d'un stagiaire. On se méfiera également des opportunités qui paraissent trop belles pour être vraies. Un stage trop intéressant sur le papier peut induire un manque d'encadrement. S'il est demandé au stagiaire de monter un projet ou de manager une équipe, c'est qu'on l'emploie à la place d'un salarié ou d'un prestataire. Une pratique illégale.